Le test de content

cross right

L’avez-vous déjà entendu cette petite voix qui attribue toutes nos réussites au facteur chance, qui nous menace chaque jour d’être démasqué aux yeux de notre entourage ?

Nous sommes tous des imposteurs !

image aventure humaine

Votre chef vous félicite? C’était facile. Vous venez d’avoir une promotion? Un coup de chance. Vos objectifs sont largement dépassés? Ils étaient sous-estimés… Vos succès parlent d’eux-mêmes et pourtant vous avez le sentiment de ne pas être à la hauteur? Et si on changeait notre regard?
 
Bas les masques !
Nous sommes tous des imposteurs, à un moment ou un autre de notre vie : selon une étude scientifique relayée sur Forbes, 70% de la population mondiale douterait au moins une fois dans sa vie de la légitimité de leurs succès. 

De quoi décomplexer un peu, non?
Arrêtons d’avoir peur avant même d’essayer, osons nous attribuer nos succès, essayons de croire en nos capacités plus qu’en nos défauts !

Qui peut prétendre avoir 100% des compétences requises pour un poste avant l’avoir pris?
Personne car la vie (professionnelle) est une aventure, elle est faite d’opportunités, de découvertes et de rencontres, d’apprentissages, de prises de risques et parfois d’échecs -  aussi formateurs soient-ils.

Qui peut prétendre se sentir légitime à 100% dans ses missions ?
Personne car avoir le poste, ne veut pas dire que vous étiez le seul profil compétent à correspondre au job ! Mais puisque c’est votre talent qui a été choisi, faites-lui confiance !  

Qui peut prétendre être tous les jours au top ?
Personne car qu’on le veuille ou non, nous sommes (heureusement) plus perméables, sensibles et vulnérables que nous le voudrions… et malgré notre envie de cacher nos émotions, de nous montrer impassibles et intransigeants, nous restons avant tout humains et imparfaits.
Il y aura donc toujours des moments de grâce au sommet et d’autres un peu moins au top, avec une tendance naturelle à douter de notre légitimité.

Et si on sympathisait avec l’imposteur qui sommeille en nous ?
Anxiété, manque d’estime de soi, stress et stratégie de défense : le “syndrôme de l’imposteur” est souvent un état de passage, face à une situation donnée. Il peut pousser à développer à outrance notre modestie pour expliquer nos succès, banaliser de belles réalisations, surinvestir une tâche simple par perfectionnisme ou encore fuir des situations par peur de l’échec.
 
Pour y remédier, commençons par nous accepter nous et notre différence, car oui nous sommes uniques et tant mieux ! Inutile donc de passer notre temps à nous comparer à nos amis, nos collègues, notre belle sœur… 
Tentons aussi d’accepter les compliments et félicitations, comme de véritables bonbons acidulés qui boostent notre moral, notre confiance et gardons une petite réserve dans un tiroir, pour en ressortir une petite dose discrètement dans un moment de doute :)

Et pssst, n’oubliez pas : même au top de vous-même vous serez irrésistiblement imparfait… comme nous tous, alors faites de votre mieux pour être heureux : c’est tout le mal que je vous souhaite !